La révolution populaire syrienne, ‘une révolution orpheline’.

Traduction de la première page du N°9 du journal “la ligne du front” du Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie.
—-
Ligne Avant (Front-Line)
Porte parole de la situation du Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie

Numéro 9. Septembre 2012La libération des prolétaires et de la classe ouvrière se fait par les prolétaires et la classe ouvrière eux mêmes.
Page 1 :

-Edito :

Pour l’unité de la gauche militante

La révolution populaire Syrienne a permis de la rémission d’une nouvelle gauche investie dans la révolution. Cette nouvelle gauche est d’une certaine façon débarrassée de l’héritage intellectuel et programmatique des forces de gauche syriennes traditionnelles alliées au régime dictatorial au pouvoir ou alliées aux forces centristes. La situation vis à vis de la révolution populaire, son soutien et l’implication dedans sont devenus la jauge par laquelle on distingue les groupes de gauche et les partis de gauche en Syrie. Entre la vraie gauche et celle qui est opportuniste ou centriste.
C’est vrai que la révolution a permis l’éclosion de plusieurs groupes de gauche militante. Mais en pleine marche révolutionnaire, ces groupes n’ont pas assez pris en considération l’importance d’unir leurs forces et leurs efforts. La majorité des tentatives allant dans ce sens ont échoué. Soit parce que certains se sont considérés comme la source de la force et de la vérité, soit à cause de l’absence d’outils de construction de la confiance par le travail en commun qui tient sur des bases politiques claires. L’absence de cadre pluraliste et démocratique de la gauche militante pourtant effective et unie dans l’action a conduit à la fragmentation de la présence de la gauche dans la révolution , à sa dispersion et à l’affaiblissement de ses performances.
Après plus de 18 mois de révolution et après les nombreux dangers qui la guettent et la barbarie sans pareil de la junte au pouvoir, on commence à flâner le travail sérieux d’unification la plus large possible des groupes de la gauche militante. Et ce dans le cadre pluraliste et démocratique et sur une activité tenant sur des bases politiques claires. Cette flânerie est considérée comme une chute dans une nervosité nuisible et comme un abandon de son objectif commun de lutte effective dans les rangs des masses révoltées et de gain le plus large possible de ces masses sur des bases d’un programme démocratique laïque révolutionnaire dont l’identité sociale est claire. Un programme en lien avec la libération des hommes et des terres occupées et du soutien du droit du peuple Palestinien. Et ce en reprenant les droits légaux du peuple Palestinien sur toute la terre de la Palestine. La marche révolutionnaire actuelle a besoin de cette gauche militante. Le niveau de présence et la force de cette gauche militante influeront sans aucun doute sur le sort de la révolution et sur l’image de la nouvelle Syrie qui viendra sur les décombres de la dictature.

-La révolution populaire syrienne, ‘une révolution orpheline’.

La guerre barbare du régime dictatorial continue contre les villes et les banlieues révoltées. Surtout à Halep dont une grande partie se transforme en ruines sur le style d’autres villes comme Hamas, Dir, Zour, Derâa, Idleb, et les banlieues de Damas et d’autres villes et villages. Pendant ce temps les masses n’ont pas quitté la rue ni les manifestations et grèves et autres formes de lutte populaire. Cela appelle à admirer les capacités infinies du peuple Syrien révolté déterminé à provoquer la chute du régime corrompu, pilleur et meurtrier. Un régime d’une petite junte qui a confisqué le pouvoir et la révolution pour son intérêt qui a appliqué des politiques néo-libérales. Ces politiques ont jeté plus de la moitié du peuple Syrien dans le gouffre de la pauvreté et de la misère en moins de dix ans de pouvoir tyrannique de Bachar el Assad. Ce pouvoir exerce une sauvagerie non égalée pour mal-traiter les masses du peuple révolté pacifiquement. Et il manque totalement de respect de la terre, de la nation, des gens, de la pierre. Il a même montré des aspects fascistes claires. Il ne s’est pas contenté de privatiser le pays comme si c’était sa propriété. Depuis le déclenchement de la révolution, il privatise ses milices fascistes. C’est une particularité dont il se distingue des autres formes de dictature. Car nous assistons à la formation de milices privées ‘chabiha (fantômes)’ dirigées et financées par des hommes d’affaire qui forment une partie indistincte de la junte dictatoriale. Cela provoque une économie de guerre mafieuse basée sur le vol et le pillage des régions en raid par les forces des milices fascistes.
La révolution populaire Syrienne est grandiose dans tous les sens du terme. Mais ceux qui appellent à la soutenir ou à s’y opposer comme les pays arabes, les pays régionaux ou internationaux travaillent en réalité à dévier son chemin national, démocratique et social ou travaillent pour la mettre à bas. Nous avons les exemples des révolutions que les forces régionales et internationales d’intérêts contradictoires ont cherché à enterrer. Mais la résistance du peuple Syrien révolté témoigne malgré tout une augmentation continue et un enracinement révolutionnaire remarquable. Cela répond à ceux qui disent : Voici 18 mois et le régime n’a pas encore chuté. On y répond en disant que voilà 18 mois et la révolution reste allumée et se développe et avance malgré les tentatives de la mettre à bas et malgré les dangers qui la menacent. Il y a un seul danger qui est meurtrier et qui menace notre révolution – et vers lequel toutes les forces cités veulent aller-. C’est la dégénérescence vers une guerre civile confessionnelle. La révolution a réussi à l’éviter jusqu’à présent. Mais si cette guerre civile survient notre révolution populaire y perdrait son ‘âme’ et sa nature populaire et en mourrait.

Tout le pouvoir et la révolution au Peuple
Ni à Washington, Ni à Moscou, Ni à Téhéran, Ni à Doha Ni à Riyad.

Sommaire du journal Ligne Avant :
lien au journal:http://al-manshour.org/node/2655
Page 2 : -Déclaration de la création de l’Armée Nationale Syrienne
-Malheur au peuple, l’exploitation de l’humiliation
Page 3 : -Formation de la direction de l’équipe de résistance populaire.
-Union des coordinations de la révolution syrienne
-Les brigades de l’unité nationale
Pages 4 et 5: -Il ne reste sur la place que Hediddan [?]
Page 6 : -Les politiques de la crise : Sur la relation entre la crise économique et la révolution.
Page 7 : -Les défis de la révolution syrienne, et le rôle de la gauche pour les affronter et les surmonter.
Pages 8 et 9: -‘L’ennemi intérieur’ et les positions des forces centristes en Syrie
Page 10 : -abc socialisme : les organisations ouvrières
-Déclaration de Coalition Patrie pour les forces nationales et démocratiques en Syrie
Page 11 : -Soutenons sans triche le peuple syrien dans sa révolution
Page 12 : -Déclaration des coordinations des Communistes Syriens
-Les pauvres combattent à Halep, et les riches font face à la révolution.
Page 13 : -Coordination du communiste Ladikiya [?]
-Déclaration de la Ligue de la Gauche Ouvrière sur les événements de la ville de Garissa en Tunisie.
-La junte au pouvoir poursuit sa répression contre le mouvement étudiant
Pages 14 et 15: -Gelbir Achkar sur la révolution syrienne : construction de réseaux de résistance populaires qui se réclament d’un pacte démocratique.
Pages 16 et 17: -La révolution Syrienne et les Palestiniens en Syrie
Page 18 : – L’Espagne après le 25 septembre : la pression de la rue continue jusqu’à la chute du gouvernement. La dissolution immédiate de l’appareil policier anti-émeutes.
-Qui nous sommes : Courant de la Gauche Révolutionnaire en Syrie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s