L’Iraq, une souffrance continue aux causes multiples…

_71000256_71000255

Les évènements de ces dernières semaines en Iraq avec la prise de Mossoul, deuxième plus grande ville du pays, et qui a provoqué le départ de plus de 500 000 personnes, et d’autres villes par une coalition hétéroclite de groupes réactionnaires composée principalement par l’Etat d’Islamique d’Iraq et du Levant (EIIL)[1], d’ex baathiste et de chef de tribus sont la continuation de la longue agonie du peuple irakien depuis 2003 et même avant à bien des égards. Continue reading